Se plaindre continuellement aurait une incidence négative sur notre cerveau !

Des études scientifiques récentes montrent que le fait de se plaindre continuellement aurait une incidence négative sur notre cerveau

Le cerveau humain est un organe mystérieux et fascinant qui fait l’objet de recherches très poussées. 

A l’heure d’aujourd’hui, les neurosciences permettent d’établir que non seulement le cerveau a une influence sur notre comportement mais l’inverse serait également vrai

Autrement dit, nos pensées et comportements auraient une incidence sur notre cerveau. 

Sur le plan positif, cela a certes des avantages (augmentation du QI, acquisition de nouvelles compétences, augmentation de notre intelligence émotionnelle, capacité à faire abstraction de certains comportements négatifs et nuisibles).

Sur le plan négatif, cela conduit à une modification structurelle de notre cerveau dans le sens négatif (modification de notre schéma de pensées).

 

Source: the power of silence

 

Un exemple de comportement qui impacterait négativement le cerveau est le fait de se plaindre continuellement, de voir le négatif en toutes choses et de se montrer pessimiste envers la vie.

 

Nous ne pouvons pas être tout le temps positif, en revanche nous avons la possibilité de maîtriser nos émotions et de moins se focaliser sur le négatif.

Introspection, méditation, sport en pleine nature … A vous de trouver la solution qui vous convient le mieux ! 

 

Plus d’informations sur ce sujet ici